À propos Michelle Bock

rituel_matinal_michelle_bock

 

Blogueuse, entraineure sportive, professeure de yoga et consultante en dépression et burnout, Michelle Bock est une passionnée des mots et de l’art du mieux-être.

Elle transmets à ses clients et lecteurs, avec authenticité et générosité, des pistes de réflexion, des exercices pratiques et des programmes de formation pour intégrer le calme et la joie dans le quotidien et vivre en pleine conscience le moment présent.

~~~

Je suis pour la chaleur humaine, l’entraide et la compassion. La performance était interdite dans mes cours ainsi que dans ma vie, par contre l’imperfection était la bienvenue!

« Passez une belle heure avec vous-même » étaient mes mots au début du cours. Chaque semaine, j’offrais une feuille de citations inspirantes dans un duo-tang à chaque client, même s’il ne venait qu’à une classe. « Pourquoi vous nous offrez cela, c’est donc bien gentil? » Et moi de répondre : « C’est de la nourriture pour votre âme ».

Peut-être trouveront- ils cela quétaine, mais pour moi, cela m’apportait un bien immense. À partir de ce moment, j’ai fait un pacte avec ma vie : « It’s gonna be my way or the highway ».

Vivre pleinement

J’ai choisi de vivre pleinement, car je venais de trouver de la joie et du bonheur dans ce que je faisais. Chaque semaine, je recevais des commentaires positifs, ils adoraient cette petite attention toute simple. Certains l’affichaient au bureau pour la partager avec leurs collègues. Par ce petit geste, je me sentais appréciée et utile, cela faisait un bout de chemin dans le cœur et l’âme de mes clients.

L’idée d’en faire un magazine a commencé à germer, d’autant plus que sur ma liste de vie, je voulais écrire un livre.

Depuis mon adolescence, j’écris. C’était mon échappatoire pour sortir le trop-plein d’émotions qui m’habitait. Les mots me nourrissaient, me motivaient et m’inspiraient, mais surtout m’apportaient le réconfort dont j’avais besoin.

Alors j’ai décidé de condenser les deux, soit le magazine de citations avec quelques pages de mes mémoires, pour ma fille. Mais le plus important était que mon âme était finalement nourrie. J’allais au bout de mes idées, avec tout mon cœur et sans aucune attente.

Rituel Matinal

Depuis 20 ans, j’écris toujours le matin, avec une bougie blanche, mes cafés et ma couverture. Le silence total, toujours un moment de grâce pour moi, mon meilleur moment de la journée. C’est dans le silence que je reçois mes réponses, où tout devient clair, telle une révélation.

C’est dans le silence aussi que je fixe mes objectifs de la semaine, de trois mois et de l’année; tout est noté. Alors un matin en regardant ma chandelle, je m’imagine en train de faire des séjours de bien-être et yoga avec ateliers d’écriture. De beaux repas seraient servis, l’ambiance serait chaleureuse et accueillante. Il y aurait toujours beaucoup de chandelles, la table serait magnifiquement décorée. Ce serait un havre de paix, de quiétude, où mes clients pourraient se déposer et s’accueillir dans la belle nature.

C’est ainsi qu’est arrivée la merveilleuse idée de lancer mon entreprise telle que je la concevais. J’allais me nourrir, me gaver de tout tel un canard, mais de tout ce que j’aimais. Je serais exactement comme une enfant qui joue au parc. Eh bien à partir de cette décision, la souffrance par laquelle j’étais envahie a diminué, et diminué telle la luminosité d’automne…

Yoga

Peu de temps après, j’ai fait mon premier séjour détente-yoga avec six jeunes mamans tout à fait charmantes. J’étais subjuguée, j’avais concrétisé avec ma belle énergie et ma bonté, une bulle de ressourcement et de douceur. J’avais réussi à créer mon parc à moi.

Alors, mes deux projets de vie débutent, soit mon site internet avec mes formations ainsi que mon magazine.

RENDEZ-VOUS avec MOI

magazine_rendez-vous-avec-moiCe magazine de citations inspirantes est un rêve que je tenais à concrétiser. Il est imparfait, rempli de défauts tout comme moi, et c’est parfait ainsi. En fait, c’est un cadeau que je m’offre et que j’ose partager avec vous. J’en suis très fière et je me sens triomphante d’être allée au bout de ma vision. Pour que vous compreniez le fil conducteur, j’ai dû revisiter ma vie, ouvrir quelques blessures, les revivre et ressentir de nouveau ces émotions fortes.

En revivant mon passé, j’y ai trouvé une certaine libération, mais j’ai plutôt compris ce qui m’a construit; et je dédie ce premier magazine à ma fille. En guise d’héritage d’amour inconditionnel. La preuve que je suis bien là, plus vivante que jamais, enracinée et les bras toujours ouverts… À la suite de cette profonde introspection, je reste toujours aussi souriante, pleine d’énergie, mais surtout guérie et revenue à la vie. Je rends hommage à ma mère qui m’a légué son beau sourire et son humanité.

Détente

Lors de la relaxation à la toute fin de mes cours, je parlais quelques minutes pour aider mes clients à se détendre. C’était exactement ce que je faisais à ma fille Frédérique pendant des années, pour l’aider à relaxer son petit corps de ce syndrome qui l’envahissait.

Je mettais la même musique, Snatam Kaur…

J’admirais mon groupe, en posture du cadavre – Savasana, et j’étais toujours émue d’entendre les respirations ralentir et de ressentir les corps se détendre. J’étais en terrain connu, j’aimais partager et apporter un certain bien-être.

J’adorais enseigner le yoga, je me sentais à MA place, sur mon X, pour la première fois de ma vie, à 50 ans. J’étais connectée et branchée à mon cœur.

Sérénité

Dans la nature, je connectais avec ma vraie nature. Je me sentais en vie, dans ma vie. Tout s’est remis en marche, le vide en moi est parti pour être remplacé par une certaine sérénité. Je sentais une harmonie intérieure ainsi qu’une certitude : j’ai besoin d’être dans la nature pour y parvenir car c’était une source d’inspiration et de créativité, un immense terrain de jeu mais surtout, mon âme y était en paix. Parmi la nature, j’étais enracinée et dans le présent. J’avais trouvé mon nid.

Tous ces milliers d’arbres qui m’entouraient me généraient de l’énergie. La vue du lac si calme m’aidait à pratiquer le détachement de ma fille. Oui, la première pensée qui me vient en tête à mon réveil est toujours ma fille.  Nos combats ne nous arrivent pas à nous, mais pour nous… Dites-vous qu’ils sont comme un cadeau très mal emballé afin qu’on puisse se réaliser et devenir la meilleure version de soi.

Lecons de vie

Ma Nicole m’a dit un jour : « Michelle, toi qui aimes tant écrire, tu devrais partager ce que tu as appris… ».

Alors, voici quelques-unes de mes leçons :

  • J’ai appris à vivre avec la souffrance car elle fait partie de moi, elle m’a forgée, je n’y résiste plus, je l’accepte. Lorsqu’elle vient me visiter, je l’accueille et la laisse partir tout simplement.
  • J’ai appris à tomber en amour, mais avec moi-même, car je suis authentique et humaine.
  • J’ai appris à me traiter avec douceur et bienveillance.
  • J’ai appris que malgré la dépression et le problème de boisson temporaire que j’ai vécu, cela n’affectait en rien la personne formidable que j’étais et que je suis.
  • J’ai appris qu’en créant ma vie, j’irais au bout de mes merveilleuses idées.
  • J’ai appris à honorer la personne que je suis, malgré mes erreurs de parcours.
  • J’ai appris que ma vocation est de partager à travers l’écriture.
  • J’ai appris à écouter le silence qui me chuchotait les besoins de mon âme.
  • J’ai appris à traverser ce tsunami seule mais avec la tête bien haute et les yeux pétillants d’assurance.

Mais ma plus grande leçon est que je suis le changement grâce à ma résilience, ma détermination et ma foi inébranlable en la vie.

Avec tout coeur,

Michelle

PS: Puisse mon récit ‘ à coeur ouvert’ vous inspirer à vivre ‘your way of life’ en pleine conscience. pour nourrir votre bonheur!