Dépression saisonnière

Dépression saisonnière

Lumière, mais où es-tu? Tu me manqueras grandement jusqu’au printemps, s’il-te-plait, reviens très vite!

Vous rappelez-vous des belles annonces publicitaires du CLUB MED ‘Imaginez une semaine‘…Ben oui, on s’en rappelle.

Et qui n’aimerait pas être sur une plage de sable blanc à admirer la mer turquoise dans le silence total? De ressentir les rayons du soleil sur notre peau huilée à la senteur de coconut en sirotant un pina colada avec le p’tit palmier coloré en papier qui nous rentre toujours dans une narine?

lumiereOh que ce n’est pas notre réalité par les temps qui court! Non, c’est plutôt ‘COMMENT SURVIVRE À L’HIVER QUÉBÉCOIS’ !

Plusieurs d’entre nous étions habitués de partir pour 1 ou 2 semaines avec notre-bikini-et-brosse-à-dents (chanson de Dominique Michel) et certains pour un beau et long 6 mois mais là, la recette est différente et difficile.

C’est quoi au juste?

La dépression saisonnière vient rendre visite dès que la luminosité s’abaisse, c’est-à-dire de l’automne au printemps, qui est une longue période en soit. Plusieurs personnes se connaissent assez bien pour constater que leur humeur et comportement changent dès que cette saison arrive. Ils le savent donc sont en mesure de s’armer en faisant de petits gestes quotidiennement. J’y arrive!

En fait c’est le manque d’intensité de lumière et la diminution des heures d’ensoleillement.

Statistique: Au Canada, on estime qu’une personne sur cinq serait touchée par ce type de déprime.

Quels sont les symptômes?

 

Sentez-vous un changement d’humeur en vous? Une humeur dépressive et ce toute la journée? De la tristesse, nostalgie?  Vous êtes plus fatigué, épuisé qu’à l’habitude, tout vous demande un effort supplémentaire?  Vous avez une baisse d’énergie, vous êtes irritable, la ‘mèche courte’? Vous avez une perte d’intérêt pour les choses qui vous plaisaient auparavant? Des troubles de sommeil apparaissent? Vous prenez du poids ou au contraire vous maigrissez?

Sans compter la dévalorisation et le sentiment de culpabilité. Les idées suicidaires peuvent même être présentes donc si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, consultez votre pharmacien ou votre médecin. En toute connaissance de cause, il est très, mais très important d’être honnête avec votre médecin.

hiverVous n’allez pas le voir pour partager vos recettes préférées mais pour parler de votre ‘mal-être’. Donc il est essentiel que vous mettez votre p’tit orgueil de coté et que vous ‘crachez’ le morceau! Dites les vraies choses avec les vrais mots, il a déjà tout entendu vous savez…

C’est de votre santé mentale qu’on parle ici. Si vous minimisez les symptômes, si vous faites abstraction à vos ‘idées noires’ et bien il ne saura lire entre les lignes, il ne devinera pas, comme ‘un homme’:-))

(joke! Vous avez lu le livre ‘Les femmes viennent de Mars et les hommes de Vénus?)

Il faut avoir vécu 2 dépressions saisonnières de suite pour avoir le diagnostic que oui, à chaque automne, vous risquez de la revivre, malheureusement…

IL N’Y A PAS QUE LES ANTI-DÉPRESSEURS…Oh que non!

Adoptez la luminothérapie!

Mais qu’est-ce que c’est au juste? Alors voici, je vais essayer d’être le plus précise possible…

La luminothérapie a été conçu pour le traitement de la dépression saisonnière. Elle donne l’exposition à une lumière ‘plus intense’ que la lumière intérieure, soit entre 50 et 100 lux mais moins que la lumière DIRECTE DU SOLEIL qui est de 100 000 par une belle journée d’été.

L’intensité d’une lampe de luminothérapie varie entre 2500 et 10 000 lux.

La levée du corps est plus difficile?

cohenC’est la faute, et oui, la faute de la mélatonine! Elle est la responsable, cette hormone du sommeil, qui est sécrétée la nuit lorsqu’il n’y a pas de lumière. Et dû au fait qu’à l’automne nous sommes davantage dans l’obscurité, et bien nous sécrétons davantage de mélatonine, qui a comme résultat de nous faire vivre des réveils plus difficiles.

En effet, la lampe permet de stopper la production de la mélatonine, génial non? C’est ‘beautifulll’:-)

Mais que fait-elle au juste?

La lampe va avoir un effet direct sur votre cerveau, en autre sur la mélatonine, la sérotonine et l’adrénaline, qui s’occupent de régulariser notre humeur, notre énergie, appétit et sommeil.

Elle serait plus efficace si elle est utilisée dès le réveil. Comment? Et bien simplement en l’utilisant pendant que nous sirotons notre café, que nous déjeunons ou retournons quelques courriels.

Point très très important: LA LUMIÈRE AGIT QUE LORSQU’ELLE EST CAPTÉE PAR LA RÉTINE DE L’OEIL !

Alors ce n’est pas le temps de prendre une sieste sur votre chaise en ayant les yeux fermés! Oh que non! GARDEZ LES YEUX OUVERTS.

Pour y aller encore plus précisément, vous ne devez pas regarder la lampe directement dans les yeux. Elle doit être placé légèrement au-dessus de la ligne des yeux.

Ca fonctionne?

C’est même très efficace et vous devriez avoir les bienfaits entre 1 et 2 semaines maximum. Vous savez, il y a bien d’autres moyens que de se ‘gaver’ d’antidépresseurs. J’en sais quelque chose n’oubliez pas! Je suis donc aucunement dans le jugement pour ceux et celles qui en prennent. Ils sont là pour se ‘sortir la tete de l’eau’ mais vous devez faire votre ‘ménage intérieur’ par la suite…Si vous saviez combien je ris aux éclats depuis que j’ai sorti ces pilules-là de ma vie! Mais chaque chose en son temps…Il ne faut rien brusquer en temps de ‘crise’…

La luminothérapie a été inventée spécifiquement pour les dépressions saisonnières. Vous l’achetez et vous l’avez pour des années. Vous pouvez la trimbaler partout dans la maison, au chalet ou au bureau. C’est tout petit, la taille d’un ‘labtop’, absolument rien d’encombrant.

Bientôt nous devrions voir les clients aux Starbuck avec leur lampe en train de travailler sur leur ordi 🙂 Les gens seraient plus souriants!

C’est vraiment un ‘investissement’ pour votre santé mentale et qui peut être aussi utilisé par votre conjoint(e) et vos adolescents qui eux aussi vivent peut-être cette dépression saisonnière.

Lumière blanche ou bleue?

lampeLa lumière blanche est habituellement utilisée la plupart du temps mais certaines études ont démontrées que la lumière bleue ‘pourrait être légèrement plus efficace’. Par contre, elle pourrait présenter un plus grand risque pour les yeux, selon la Mayo Clinic américaine donc optez pour la lumière blanche.

Encore une fois, il est recommandé de ne jamais regarder directement la source lumineuse d’une lampe.

Intensité

Il est recommandé d’utiliser votre lampe 30 minutes et plus et ce  à tous les jours et vous pouvez opter pour 2 séances de 15 minutes soit dit en passant. Il est recommandé de le faire entre 6:00-8:00 le matin, le moment le plus efficace, pour ‘stopper’ la mélatonine.

Plus l’intensité lumineuse est grande, plus votre exposition sera courte, bien entendu. Par exemple: Vous avez une lampe de 10 000 lux qui nécessite votre 30 mins quotidiennement. Par contre si vous optez pour une produisant que 2500 lux, cela vous demandera une exposition de 2 heures! Hummm, vous auriez le temps d’aller courir 20 km ou de faire 52 commissions!

Il y en a de tous les prix mais sincèrement, n’optez pas pour des lampes à basse intensité pour cette raison…

Si vous êtes sensible à la lumière forte, optez pour un modèle avec ‘diffuseur, ce qui adoucira la lumière dégagée par la lampe, qui pourrait vous sembler ‘agressante’ alors que c’est l’effet contraire qui est recherché.

Rayons UV

N’ayez crainte pour vos yeux, les lampes pour le traitement de la dépression ont été conçues pour filtrer la plupart des rayons UV qui peuvent être dommageables pour les yeux et la peau. La lampe doit être placée entre 40-50 centimètres du visage.

Prix

Cela varie entre 70$-270$ et vous aurez le choix de plusieurs formes! À vous de choisir. Il existe de nombreux modèles qui permettent un accrochage mural. Néanmoins, une lampe sur pied ou munie d’un support constitue un choix judicieux puisque vous aurez la possibilité de l’incliner vers le bas, en imitant ainsi le soleil.

Certaines lampes aident à vous réveiller en simulant un lever de soleil, alors que d’autres vont donner une bonne dose de lumière pendant que vous vous adonnez à une activité.

Vous avez le choix entre des lampes de table et des lampes de plancher. Aurez-vous besoin de la déplacer? Si oui, optez pour un modèle compact et léger.

Précautions à prendre

Certains assureurs prennent en charge ce traitement, si celui-ci est prescrit par un médecin, bien sur.

Il faut savoir que les personnes souffrant de diabète, de bipolarité ou de maladies des yeux ne peuvent utiliser la luminothérapie.

Consultez votre pharmacien si vous prenez des médicaments, pilules de type photo sensibilisants ou de la mélatonine afin d’éviter toutes interactions.

N’ayez crainte, pour être vendus au Canada, les appareils de luminothérapie doivent être approuvés par l’Association Canadienne de Normalisation, qui veille à ce qu’ils répondent aux normes de sécurité électrique.

Prenez soin de votre santé qui est primordial, surtout en cette période où l’humain est plus fragile.

Si vous voulez lire sur la dépression saisonnière, voici un lien pour vous.

De tout Coeur,

Michelle

PS: Voici quelques modèles de lampes de  luminothérapie, de tous les prix et tous les formats!

 

 

Pas de commentaires

Publier un commentaire